Une soupe de qualité, pourquoi c’est si important ?
26 octobre 2020

Tout comprendre à l’enjeu du retour au sol vertueux

Lorsqu’on traite des biodéchets, on récupère une soupe de matière organique qui peut ensuite être valorisée. Que la soupe soit valorisée en compost ou en digestat, le sous-produit de la méthanisation, la matière organique est épandue sur les sols. Bouts de plastiques, résidus d’emballages, polluants et contaminants, s’ils sont présents dans la soupe, se retrouvent donc dans notre sol. La qualité de la soupe est donc essentielle pour s’assurer qu’aucun indésirables finissent dans nos terres.

Un retour au sol vertueux, c’est permettre à des biodéchets, même emballés de devenir de l’engrais naturel pour le sol. C’est même la condition sine qua none à une économie circulaire du biodéchet: sans soupe de qualité pas de retour au sol possible. Sauver des biodéchets de l’incinération c’est une première étape importante. Mais la boucle du biodéchet n’est bouclée que si le déconditionnement des biodéchets permet une soupe dont la qualité est si bonne qu’elle peut devenir un engrais pour nourrir les sols. 

Aujourd’hui, la soupe retourne au sol sous deux formes:

Fonctionnement d’une plateforme de compostage :

Schéma compost - Agricompost

Source : Agricompost

Comment est obtenu le digestat :

Le compost est un amendement organique qui sert à nourrir le sol. Il est le produit de la dégradation aérobie des déchets organiques – qu’ils soient agricoles ou urbains – en présence d’oxygène et sous l’action combinées de bactéries, de champignons et autres micro-organismes.

Le digestat est l’équivalent d’un engrais qui sert à nourrir directement les plantes. Il est le résidu obtenu à l’issu de la méthanisation des déchets organiques. Le digestat est constitué de bactéries excédentaires, matières organiques non dégradées et matières minéralisées. Il peut être sous la forme liquide et solide.

Leur différence est donc leur valeur agronomique, leur fabrication. Cependant, ils ont un point commun : le retour au sol. Ainsi il est clé que ces deux matières contiennent un taux de contaminants proche de 0%.

Que gagne-t-on à produire une soupe de qualité dès le premier jour ?

Obtenir une soupe organique sans contaminant et indésirable a de nombreux bénéfices économiques et environnementaux :

Bénéfices économiques :


1) Valorisation directe du compost et digestat : Une soupe de qualité, après valorisation, devient un engrais pour le sol et une économie importante sur les intrants fertilisants d’une opération agricole

2) Revente de compost ou digestat : Du compost ou digestat de qualité peuvent être revendu pour leurs qualités d’engrais naturel 

3) Fort pouvoir méthanogène : Une soupe de qualité, ce n’est pas uniquement l’absence d’indésirable, c’est aussi le taux de matière sèche pour un meilleur pouvoir méthanogène et un meilleur rendement de biogaz

Bénéfices environnementaux :


1) Fertilisation des sols : Une soupe de qualité valorisée en compost ou digestat permet de nourrir les sols en matière organique, sans risque de contaminations 

2) Augmentation de la matière organique et stockage de carbone : Une soupe de qualité c’est un apport supplémentaire en matière organique pour le sol, essentiel pour permettre à celui-ci de stocker du carbone et combattre le réchauffement climatique

3) Economie circulaire et réduction de l’empreinte carbone : Sauver des déchets de l’incinération pour les transformer en soupe de qualité représente de nouvelles opportunités pour l’économie locale et pour l’utilisation optimale de ressources naturelles limitées, tout en évitant des GES inutile

La soupe Flexidry est inégalée sur le marché, la preuve par l’image :

La qualité du retour au sol est donc l’affaire de tous !

Pourquoi Flexidry est la seule technologie capable d’obtenir ce résultat de soupe ?

Au lieu d’utiliser un système de broyage ou de déchiquetage comme les autres déconditionneurs du marché, FLEXIDRY bénéfice d’une technologie inédite de perforation et de compression permettant zéro indésirable dans la soupe et cela  à un débit compétitif et qu’importe le type de déchet.

Déconditionner sans broyage et sans eau, une technologie innovante d’actions mécaniques
L’unité de déconditionnement FLEXIDRY combine l’action mécanique de 2 modules successifs :

Module de perforation
Ce module perce tous types d’emballages, y compris les produits rigides en grandes quantité, telles les boites de conserve. FLEXIDRY peut ainsi traiter tous les gisements sans ralentir les rendements.

Module d’extraction
Un trommel rotatif associé à des outils de laminage et de brossage permet d’extraire en douceur la matière organique sans déchiqueter les emballages.

FLEXIDRY, de biodéchets à bioressources


Zoom sur un de nos clients

La Compostière de l’Aube, entreprise familiale fondée en 2003, a toujours été à la recherche d’une qualité de compost irréprochable et dépourvu de tout plastique.  En 2014, ils deviennent pionniers du déconditionnement de biodéchets dans la région de l’Aube avec un premier système de déconditionnement agricole. Non satisfaits de la qualité de soupe – même si elle respectait bien la norme compost française – ils décident d’investir dans l’outil FLEXIDRY.  La qualité de l’entrant est clé pour la qualité des composts et la Compostière de l’Aube travaille également beaucoup sur la sensibilisation des apporteurs de matières. Car même si les plateformes sont équipées de cribles pour gagner en qualité, le compost étant humide, des contaminants peuvent rester collés au compost.

La compostière de l’Aube a d’ailleurs été à nos côtés pendant tout le processus de prototypage de notre nouveau FLEXIDRY. C’est grâce à leurs retours sur les tests de soupe que nous avons pu mettre au point une machine avec un débit aussi élevé sans compromettre la qualité de soupe.


Ils parlent de notre soupe !

Christian Vetterli

Nous avons vu d’autres machines aux qualités et rendements différents. Mais sur cette machine, la qualité de la matière organique sortante est bien supérieure. Les exploitants que nous avions rencontrés étaient unanimes sur le sujet.

Christian Vetterli, Responsable du Business development Groupe E GREENWATT | Méthaniseur

Clotaire LEFORT

Engie bioz a choisi de travailler avec Green Creative car le matériel FLEXIDRY répond à la problématique des entrants à méthaniser en terme de qualité et volume.
Engie Bioz nous fait à nouveau confiance pour son site aux Mans qui ouvrira ses portes début 2021 et qui sera équipé du nouveau FLEXIDRY.

Clotaire LEFORT, Directeur ENGIE BIOZ | Méthaniseur

Serge NINOREILLE

Pour moi le déconditionnement des biodéchets, c’était avant tout obtenir un produit qui soit exempt de ce qu’on appelle « les indésirables ». Les différentes technologies qui existaient jusqu’à présent n’étaient pas satisfaisantes, car la soupe que l’on obtient est destinée chez nous au compost et nous la valorisons en agriculture, le plastique est alors impensable dans nos champs

Serge NINOREILLE, Gérant LA COMPOSTIÈRE DE L’AUBE | Composteur