Green Creative, les poubelles connectées qui simplifient le recyclage
22 décembre 2017
Article d’Anaïs CHERIF, parution dans la Tribune édition hebdomadaire

La startup francilienne lance au CES 2018 sa poubelle connectée R3D3, qui permet de trier et de compacter en 6 secondes chrono les emballages de boisson. Green Creative présentera également ARMADA, un prototype pensé comme une borne de tri pour tout type de déchets.

Avec son 1,10 m et ses 60 kilos, la poubelle connectée de Green Creative ressemble à s’y méprendre au robot R2D2 de la franchise à succès. Mais pour évoquer la bien nommée R3D3, la startup francilienne réfute l’appellation « poubelle » au profit de « robot de tri ». « R3D3 permet d’analyser, de trier, mais aussi de compacter automatiquement les déchets de boisson : canettes, bouteilles, gobelets en carton et en plastique », précise Lucile Noury, 29 ans, cofondatrice et présidente de Green Creative. À la tête de cette startup de 25 salariés, créée en 2010, cette ingénieure a eu l’idée d’optimiser le recyclage en entreprise lors de visites de tours de la Défense. « Nous avons constaté que le tri était régulièrement mal fait, et il y avait souvent une demande de la part des salariés et des entreprises pour adopter une démarche environnementale. Avec mon associé, Rémi Gomez, nous voulions créer une solution plus ludique et high-tech », se souvient Lucile Noury. Installée à Sucy-en-Brie (Val-de-Marne), la startup défend le made in France en réalisant et en assemblant toutes les pièces sur place.

6 SECONDES CHRONO POUR TRIER LES DÉCHETS

En 6 secondes, le robot analyse, trie et compacte le déchet. R3D3 peut ainsi engloutir « l’équivalent de 100 bouteilles, 300 canettes et 400 gobelets », énumère la cofondatrice. Une fois pleine, la poubelle alerte par e-mail l’équipe chargée de l’entretien. Le client peut suivre le parcours des déchets sur une plateforme en ligne. Green Creative, qui a présenté R3D3 au CES en 2015, lance en janvier – toujours au CES de Las Vegas – sa commercialisation officielle. « Nous avons environ 80 modèles en circulation, dont une cinquantaine en Suisse – notre premier marché – et une trentaine en France. Grâce au CES, nous espérons asseoir notre crédibilité pour nous étendre à l’étranger en 2018, avance Lucile Noury. Nous sommes déjà en discussion au Moyen-Orient, au Japon ou encore aux Caraïbes. »

Green Creative cible le secteur du tertiaire. Si la startup compte déjà Bpifrance et Bouygues parmi ses clients, elle espère toucher les universités, les musées, les aéroports ou encore les gares. « Nous visons tous les espaces avec beaucoup d’affluence », résume la cofondatrice. R3D3 est disponible par abonnement, à partir de 169 euros par mois. Pour compléter son offre, Green Creative présentera ARMADA, son nouveau prototype. Pensé comme une borne de tri, ce robot permettra de trier tous les déchets – du métal au verre, en passant par les détritus organiques. Il devrait être disponible en septembre 2018. L’objectif ? Atteindre les 250 précommandes durant le CES de Las Vegas.